Un homme attentionné. - Élodie Simon
Élodie Simon

J'aime les voyages. Déjà à l'âge de 16 ans, mon rêve était de faire le tour du monde. Je m'intéresse aux cultures étrangères, à leurs façons de vivre, à la façon qu'ils ont de voir le même monde que celui dans lequel on vit tous. Vous serez surpris de lire tout ce que j'ai découvert tout au long de mes séjours partout dans le monde. Je continuerai à vous raconter toutes mes nouvelles aventures sur une base quasi-quotidienne. J'ai besoin de vous en parler, j'ai besoin de l'écrire. Chaque mot, chaque ligne que j'écris me permet de revivre ces moments qui souvent, se sont envolés trop vite.

Un homme attentionné.

Un homme attentionné. - Élodie Simon

Il y a une chose que j’apprécie particulièrement chez un homme, parmi tant d’autres qualités, j’aime bien les hommes qui savent lire mes attentes et mes envies. Mon premier mari était comme ça. Un homme tout simplement doté de multiples qualités auquel je n’ai jamais su lui trouver un bon remplaçant. Je sais ça fait plutôt bizarre de dire cela, mais j’ai vraiment fait une erreur de l’avoir quitté. Ça a été trop stupide de ma part de croire que notre amour était infaillible. John, était le seul être qui comptait à mes yeux. Il me connaissait mieux que personne, et je croyais le connaître également. À cause de sa promotion dans son travail et tous les travaux qu’il y avait encore à faire à la maison, John a préféré que nous attendions un peu avant d’avoir des enfants. Il désirait pouvoir profiter pleinement de nos futurs enfants. On a donc convenu que nous auront deux jolis bébés l’année prochaine. Nous avons déjà imaginé la vie que nous mènerions ensemble tous les 4. Nous avions refait les chambres à l’étage pour que les enfants puissent avoir chacun une chambre à part. Jamais je ne me serais douté qu’un jour, nous serions séparés. Et pourtant, ce fut le cas. Mon mari a eu des aventures avec une de ses collègues de travail. Il avait également fréquenté sa secrétaire, mais cela n’a pas duré. J’ai appris leur liaison à temps et il m’avait promis de ne pas recommencer. Nous savons très bien qu’aucun homme n’est parfait, alors après un temps, j’ai bien voulu essayer de le pardonner et de nous redonner une deuxième chance. Il faut se mettre à l’évidence, nous n’étions probablement pas faits l’un pour l’autre. Ce qui me manque le plus chez lui, c’est son romantisme. C’est l’homme le plus attentionné au monde. C’est un excellent fils et un bon mari, malgré ses aventures. Et je suis certaine qu’il aurait également fait un très bon père. Il est doux et bon avec tout le monde. À la mort de mon père, il a demandé à ce que ma mère vive chez nous, pour qu’elle ne se sente pas trop seule. Il lui a également offert du crédit pour qu’elle puisse acheter tout ce qui lui manquait ainsi que la somme nécessaire pour ses injections acide hyaluronique. J’aurais dû admettre que les autres femmes puissent l’apprécier également et désirer être à ma place. Maintenant, je souffre de le voir dans d’autres bras.