25 ans de bénévolat ! - Élodie Simon
Élodie Simon

J'aime les voyages. Déjà à l'âge de 16 ans, mon rêve était de faire le tour du monde. Je m'intéresse aux cultures étrangères, à leurs façons de vivre, à la façon qu'ils ont de voir le même monde que celui dans lequel on vit tous. Vous serez surpris de lire tout ce que j'ai découvert tout au long de mes séjours partout dans le monde. Je continuerai à vous raconter toutes mes nouvelles aventures sur une base quasi-quotidienne. J'ai besoin de vous en parler, j'ai besoin de l'écrire. Chaque mot, chaque ligne que j'écris me permet de revivre ces moments qui souvent, se sont envolés trop vite.

25 ans de bénévolat !

25 ans de bénévolat ! - Élodie Simon

Je vais vous raconter une histoire qui m’a inspiré à faire du bénévolat. J’ai 26 ans et j’ai toujours été très proche de ma grand-mère maternelle. Comme la plupart d’entre vous, j’ai une vie bien remplie entre le travail, la famille, les amis et les loisirs. Et comme tout le monde, je n’ai jamais assez de temps pour m’occuper des autres. Et comme beaucoup de gens, c’est la faute au temps !

Ma grand-mère, avec qui j’ai souvent joué un rôle d’accompagnatrice, lorsqu’elle avait ses rendez-vous chez le médecin pour ses traitements de varices, m’a souvent parlé de l’importance de servir son prochain, d’aider et d’être serviable envers ceux qui en ont besoin. Nous avons tous connu des personnes qui nous ont inspirés, au-delà des mots, et ce, à plusieurs étapes de notre vie. Il est important de comprendre pourquoi ces personnes nous inspirent, pour en tirer le meilleur. Quelque part au fond de moi, je sais qu’elle a raison, et à chaque fois, je me promets de faire l’effort pour le weekend prochain. On remet toujours à demain, ce qu’on n’est pas certain de vouloir faire.  Enfin, bref, je suis tombé sur une des amies de ma grand-mère, et on a pris le temps de discuter de ses activités après la retraite.

Sophie, une des meilleures amies de ma grand-mère, a encouragé les consommateurs à cuisiner, et à essayer des aliments ethniques durant toute sa carrière. En démontrant qu’une variété d’aliments espagnols, tels que la banane plantain et les avocats, sont importants dans notre alimentation, Sophie a montré à quelques résidents du centre, comment préparer et faire cuire les bananes plantains sautés et les servir comme plat d'accompagnement. Elle a également montré dans ses cours de cuisine pour personnes du troisième âge, comment faire le guacamole pour les collations.

Sophie travaille avec des personnes atteintes d’Alzheimer, et d’autres qui perdent progressivement leurs facultés intellectuelles. C’est juste incroyable le temps qu’elle prend pour les aider à faire des choses toutes simples. Comme se nettoyer les dents, éteindre la lumière, retrouver les objets perdus, etc. Ses élèves font en sorte qu'elle soit la première à être servie à l'heure des repas. Les résidents du centre de retraite lui témoignent beaucoup d’amour. Ils sont bienveillants à son égard, et suivent à la lettre, ce qu’elle leur a appris. Elle les encourage constamment dans leurs accomplissements, et ils se confient à elle, chaque fois qu’elle leur rend visite. Sophie encourage les comportements positifs et est très fière de ses amis.

Être capable de donner à son âge, c’est tellement enrichissant. Aujourd’hui, je suis convaincu d’avoir envie de donner aussi.